La présente est une demande d’appui pour une importante pétition qui exige un bilan public et rigoureux sur les milieux de vie pour aînés et des changements profonds pour corriger des problèmes importants.

La crise du coronavirus a révélé l’état lamentable des CHSLD en particulier, et plus généralement du réseau des résidences et milieux de vie pour aînés au Québec. Cette pétition va droit au but: au sortir de cette crise, le Gouvernement du Québec devra initier un bilan public et rigoureux des milieux de vie pour personnes aînées afin de comprendre ce qui a mené à la tragédie qui se déroule sous nos yeux. Il devra ensuite mettre en place une réflexion profonde pour repenser les conditions de vie des personnes aînées, aussi bien à domicile qu’en hébergement.

Toutes les personnes concernées doivent être entendues. La solution passera nécessairement par des efforts financiers importants à ce qui a trait aux soins de proximité et à domicile, aux conditions de travail pour les travailleuses et travailleurs auprès des personne aînées, aux infrastructures à échelle humaine pour l’hébergement et à la disponibilité de médicaments génériques, pour ne mentionner que ces dossiers de première importance.

On se demande parfois ce que vaut une pétition. Cette pétition n’est pas une finalité en soi; elle marque le début d’un engagement collectif pour changer en profondeur le sort des personnes aînées au Québec. Le premier pas de cette démarche consiste à demander au gouvernement de faire son travail. Nous devrons ensemble faire le nôtre: ne pas lâcher le morceau, exiger des réponses et des changements véritables, ne jamais oublier le drame qui se joue sous nos yeux en ce moment.

Nous en avons la responsabilité.

Voici comment nous appuyer:

N’hésitez pas à encouragez vos membres, amis et parents à se manifester aussi.

Merci de votre soutien et en toute solidarité.

Pétitions pour un bilan sur les CHSLD

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :