Thème de réflexion proposé par l’UNESCO

« Enseignement et apprentissage de l’alphabétisation en période de crise due au COVID-19 et au-delà »

La pandémie résultant de la propagation mondiale du Coronavirus (SARS-CoV 2) a mis au grand jour l’écart, l’immense fossé existant entre les personnes lettrées et celles de faible littératie.  Les formateurs, les formatrices d’adultes peu ou pas alphabétisés des groupes populaires en alphabétisation peuvent  témoigner des stratégies, trucs et astuces qu’ils/elles ont dû développer pour aider les participant.e.s à comprendre les informations  et directives gouvernementales, les consignes de la santé publique.  Ce fut l’oubli presque total des personnes analphabètes. Une chance que les défenseurs du droit à l’éducation, à l’alphabétisation de tous et de toutes ont rebondi et ont fait route avec plus d’un!

En cette Journée internationale de l’alphabétisation et plus que jamais, la réflexion sur des méthodes et approches innovantes est urgente, incontournable pour éviter que les adultes analphabètes ne soient toujours en reste.  À l’ère post-Covid-19, comme le propose l’UNESCO, les façons de faire doivent être réinventées, afin de réduire les fractures numériques, sociales, générationnelles et parvenir à une société dans laquelle chaque personne humaine est importante.

Chers adultes, tenez bon, ne lâchez pas! Vos formateurs et formatrices sont avec vous.

Bonne Journée internationale de l’alphabétisation.

8 septembre 2020: Journée internationale de l’alphabétisation

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :