Photo par Elsa Tornabene (Unsplash.com)

Ce  31 mars, vers 3h du matin, notre infatigable René SOLER, cet ardent défenseur du peuple haïtien et protecteur des sans-voix, ce prêtre de la communauté des Pères du Saint-Esprit (qui n’a de français que le nom),  doté d’une âme totalement haïtienne, est retourné vers le Père, notre Père, Source de Vie.

C’est avec un profond chagrin que nous, du Centre N A Rive, soulignons son départ.

René fut l’un des membres fondateurs du Centre N A Rive.  Il s’est investi dans l’élaboration

et le développement de matériels d’apprentissage destinés aux adultes, apprenants analphabètes, issus de l’immigration, évoluant à Montréal.

René a mené avec nous une bataille sans merci contre des personnalités très connues qui décriaient le virage alphabétisation dans la langue maternelle entrepris par le Centre N A Rive en 1983.  

Étant de tous les combats qui touchaient le Peuple haïtien, René est retourné en Haïti, après le départ des Duvalier.  Il y a séjourné, pendant longtemps. Finalement, il a regagné sa terre natale, tout en demeurant profondément attaché au Peuple haïtien. Malgré son retour en France et son ministère à Marseille, René est resté très proche de tout ce qui se faisait et qui se fait au Centre N A Rive. Le 31 janvier dernier, le Conseil d’administration, à l’unanimité, lui a attribué le titre de Membre Honoraire.


Infatigable bâtisseur, Indéfectible Membre et Ami :  

Merci, Merci pour ta contribution, pour ton grand cœur!

Que le Seigneur, Notre Dieu,  t’accueille à sa table pour la mission accomplie!


Pour le Centre N A Rive,

Ninette Piou, Directrice,

Montréal, le 31 mars 2020.

Au revoir et merci René!

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :