Opération Vaccination COVID-19

La vaccination populationnelle débute au Québec!

Voici quelques informations pour vous aider à répondre aux questions des personnes aînées qui pourraient vous contacter:

  • Première cohorte : toutes les personnes de 85 ans et plus peuvent se faire vacciner.
  • Inscription : par téléphone au 514 644-4545 ou encore par internet au www.quebec.ca/vaccincovid. Les personnes qui ne sont pas en mesure de prendre leur rendez-vous elles-mêmes doivent demander de l’aide à un proche aidant, à quelqu’un de la famille, à un ami ou encore à un intervenant.
  • Clinique de vaccination : la clinique la plus près se situe au Patro Villeray, 7355, avenue Christophe-Colomb, Villeray (Québec) H2R 2S5
  • Horaire : 7 jours par semaine, de 8 h à 20 h
  • Transport et accompagnement : dans les prochains jours et les prochaines semaines, plus d’informations sur des services mis en place seront connues.

Pour des infos complémentaires :

Consignes sanitaires :

Sur les lieux de vaccination, les consignes sanitaires restent en vigueur. Le respect des distances, le port du masque et la désinfection des mains doivent être suivis.
Le rendez-vous pour la seconde dose sera donné au moment de l’administration de la première dose. Une personne de 70 ans ou plus qui accompagne une personne de 85 ans ou plus à son rendez-vous de vaccination pourra également être vaccinée, si elle est fréquemment auprès de cette dernière.

Les organismes communautaire sont à bout de souffle

Depuis le début de la pandémie, les organismes formant le Regroupement des groupes populaires en alphabétisation du Québec (RGPAQ) ont maintenu le fort et ont su continuellement s’adapter pour assurer la continuité des services et des apprentissages auprès de ceux qui œuvrent dans les organismes communautaires autonomes, des jeunes en difficulté ou encore des adultes peu alphabétisés, tout cela sans financement supplémentaire de la part du ministère de l’Éducation.

Nous restons outrés par l’indifférence et le silence du ministre Jean-François Roberge, ni le peu de soutien et de reconnaissance qu’il démontre envers le réseau communautaire de l’éducation . Maintenant plus que jamais et pour les années à venir, il est nécessaire de mieux soutenir ces organismes afin qu’ils puissent poursuivre leur mission et répondre aux besoins de leur milieu.

C’est pourquoi nous jugeons qu’« il est plus que temps que le ministre réponde à nos demandes et qu’il entende ce que nous avons à lui dire! Dans la campagne Tous ensemble pour aller mieux, le ministre jouait de la guitare et nous enjoignait à prendre soin de nous. Nous l’invitons à notre tour à se mettre au diapason des besoins des organismes et à prendre soin du grand réseau non formel d’éducation composé des organismes que nous représentons », de conclure l’ensemble des porte-paroles.

Nous vous invitons, non seulement à lire le communiqué émis par le regroupement mais également à témoigner de l’urgence de la situation à votre entourage.

Merci pour votre indéfectible support.

Le 2-2-2: La distribution de denrées alimentaires au Centre N A Rive

En décembre 2020, nous avons réalisé un événement de taille. Je parle bel et bien de la distribution des denrées alimentaires. En fait, cette distribution a lieu au Centre N A Rive un vendredi sur deux et consiste à distribuer des paniers alimentaires aux familles à faible revenu. Ces derniers contiennent toutes sortes de produits tels que des fruits et des légumes, des produits secs, des œufs et de la viande.

Avec l’appui de Moisson Montréal, nous avons pu nourrir 133 familles. Et oui, vous avez bien lu 133! Moisson Montréal est un organisme de bienfaisance qui récupère des dons de nourriture et de produits essentiels tout au long de l’année pour les distribuer à des organismes communautaires comme le nôtre.

À l’aide de quelques participantes du Programme Préparatoire à l’Emploi (PPE) nous avons pu remplir tous les paniers et les distribuer tout en respectant les règles sanitaires imposées en temps de pandémie. En toute honnêteté, c’est un travail ardu qui nécessite la coopération de tous et de toutes, une bonne communication et, surtout, une excellente coordination . Il faut trier les bons aliments des mauvais et s’assurer que toutes les familles aient le même nombre de produits. Cette distribution ne serait pas possible sans l’aide de nos stagiaires, de nos employés et, bien sûr, de nos apprenant.e.s.

À la tête de ce projet, nous avons notre splendide Meriama, l’adjointe administrative du Centre. Meriama a réalisé des miracles lors de cette distribution. Elle est toujours disposée à travailler fort pour préparer et organiser la distribution pour que tous nos membres soient satisfaits. En effet, notre objectif est de pouvoir faire une différence dans la vie de chaque famille, surtout en cette période de Covid.

Merci à toute l’équipe du centre N A Rive!

Nathalie Mora-Ospina

La diversité dans l’enseignement supérieur au Québec

Le Sommet des Jeunes a le plaisir de vous faire part d’une étude qu’il est en train de réaliser sur la diversité des manuels scolaires dans les cégeps. Pour faciliter la réalisation d’une telle étude, il entend interviewer des étudiantes et étudiantes des 9 cégeps francophones de Montréal.

Nous invitons tous les étudiantes et étudiants de niveau cégep intéressé.e.s à participer à cette étude à s’inscrire via le lien ci-dessous.

%d blogueurs aiment cette page :